Ski et alpinisme dans le cirque dels Pessons

Compte-rendu d’une skieuse anonyme….

Voilà plusieurs fois que nos guides préférées ont lancé des appels au secours pour obtenir un compte-rendu de ce week-end ski alpinisme au Pic du midi d’Ossau… oui mais voilà, silence radio, mutisme, omerta… Je connais la raison de ce silence: les places sont devenues chères pour les sorties, chacun craint pour sa sélection aux sorties futures… C’est pourquoi je prends ma plume la plus anonyme pour vous conter ce drôle de we…

Du Pic du midi d’Ossau, nous n’avons vu ni la face visible ni la face cachée puisque nous étions en Andorre pour découvrir le cirque dels Pessons! Erreur d’aiguillage? Non, prudence météorologique! Voilà donc les 10 joyeux lurons, dont 5 alpinistes, prêts à enfourcher leurs skis! Poids des sacs: une douzaine de kilos minimum pour les skieurs, une quinzaine minimum pour les alpis! Le groupe randonne joyeusement et gaiement avec un temps clément, et…. la belle, magnifique et puissante montagne, toujours aussi impressionnante, saisissante, majestueuse… Au milieu de l’ascension le groupe se scinde en deux: chacun son chemin, tout sourire! On se retrouve de l’autre côté du col pour les skieurs, de la crête pour les alpis.

Là, la VRAIE aventure commence! Le col majestueux ne se laisse pas skier ainsi! Les skieurs en arrivent aux mains: skis dans les mains, à quatre pattes quasiment à la verticale pour atteindre héroïquement le col! Puis petite descente, caillou de pique-nique parfait, on déjeune à l’abri des vents…. on doit repartir, mais petite inquiétude: toujours pas d’alpis en vue… le talkie walkie si bruyant lors de l’ascension reste désespérément silencieux… Bon on continue à skier, dernier coup d’oeil avant de prendre un virage, toujours rien… on continue à skier, toujours dans le plaisir et la bonne humeur, mais avec un petit poids d’inquiétude… convoquant la raison pour rester serein!

Fin de la journée: cabane en vue: nos alpis ont-ils rebroussé chemin et nous attendent-ils à la cabane?… Malheureusement non, l’inquiétude monte d’un cran, mais le groupe garde son attitude positive! Nous ramassons le bois pour le feu dans la cheminée tels les dignes bûcherons canadiens, puis arrivons à la cabane peu avant la tombée de la nuit. On découvre la frigorifique mais spacieuse cabane, nous installons, scrutons sans cesse les montagnes à la recherche de nos alpis qui arriveraient à la tombée de la nuit….

Maintenant, il fait tout à fait nuit… et nous ne sommes que 5 dans la cabane… on se réchauffe à notre feu de bois, on se raconte, on se découvre, on s’inquiète un peu, on se raisonne… on passe un bon moment… et on se résout à terminer le week-end seuls….

20h30, on entend: « ils arriiiiivent » !!! Incroyable! 5 loupiotes bien visibles descendent la pente devant nous… ils arrivent, les 5, tous debout sur leurs skis…. QUEL SOULAGEMENT ! On les accueille, les bichonne, les questionne… de vrais héros nos alpinistes! Ils n’ont pas trouvé la bonne voie, celle qu’ils ont choisie s’est avérée compliquée, avec des cailloux qui tombaient à chaque avancée… Leur ascension a été bien plus longue que prévue…. Ils ont tenu bon patiemment, maintenu l’effort, continué l’ascension! Admirables ! Quelle bonne humeur dans la cabane alors, quelle joie d’être ensemble, quel soulagement pour tous !

Lendemain: réveil très frais, de l’eau avait gelé dans un verre!!! La pluie et les flocons n’ont pas osé se manifester alors qu’ils étaient attendus!  Les 10 skieurs gravissent joyeusement leur quelques 300 mètres de dénivelé avant de descendre tranquillement en terminant sur les pistes de Grau-Roig! Déjeuner à la cafeteria, petit debreefing à la cafeteria bien utile après tant d’émotions…

Que reste-t-il de ce week-end? Des sensations fortes, des images magnifiques de cette montagne dont on ne se lasse pas, des moments forts entre compagnons de ski, de l’humilité, de la réflexion encore et toujours, mais surtout, surtout un excellent souvenir d’excellents moments partagés avec différents skieurs, de belles rencontres et sans oublier l’accompagnement de deux guides humaines, attachantes, souriantes et hors du commun.

Une skieuse anonyme