Retour sur le Championnat de France diff sénior + Coupe de France de vitesse au Pouzin – juin 2019

Les week-end se poursuivent, et le TAG récolte une nouvelle fois une moisson de médailles nationales.

Un doublé sur le Championnat de France pour les TAGeuses !

5 femmes (dont 4 jeunes surclassées) et 1 homme (surclassé), c’est déjà un record de participation pour le TAG sur des France séniors de difficulté, quand on connait les pauvres quotas Occitans sur cette discipline. Heureusement que plusieurs d’entre eux étaient déjà sélectionnés d’office, permettant aux autres de récupérer des places.

Paul Cheval et Lison Gautron n’étant pas spécialement spécialistes de la diff en ce moment (lire plus bas !), on attendait surtout ce week-end, Camille Pouget très en forme en ce moment avec son titre de Championne de France cadette, et Léna Grospiron multi-médaillée jeune et désormais en première année sénior.
Nous avions hâte également de voir les prestations de Lola Sautier vice-championne de France cadette, et Maëlys Grospiron très en forme également, finaliste des France jeunes et en tête du classement provisoire des Coupes de France juniorF.

Sur les deux voies de qualification femmes, il ne fallait pas flancher et aller tout en haut pour espérer une demi-finale. Compte tenu des résultats il fallait à minima sortir une voie.
Lison grimpera bien et haut, mais pas suffisamment pour passer le tour. Maëlys monte haut en voie1, va bien toucher le bac final de la voie2, mais ne parvient pas à le garder en main, ce qui lui coûte malheureusement la qualification pour le tour suivant.
Lola dans son style dynamique et rapide, sort bien la voie2, mais bute dans la voie1, ce qui est suffisant pour la demi-finale. Léna se fait peur sur la voie1 en zippant de la main droite proche du top final, et se rattrape heureusement en voie2 pour aller en demi. Camille , sans faute, parvient à sortir les 2 voies, pour arriver sereine en demi.

Le lendemain, la demi-finale commence par une section impressionnante mais pas trop dure, pour arriver ensuite dans une section très intense, et terminer sur de la rési peu déversante. Lola bute dans la section intense comme beaucoup d’autres. Léna est la première à passer cette section et à montrer la fin de la voie, allant toucher le bac final, sans le saisir. Très beau run, mais il faut alors attendre les prestations des 13 autres compétitrices. Camille poursuit son sans-faute en topant la voie, accédant à la finale ex-aequo avec 3 autres. En revanche, certaines têtes d’affiche font des erreurs ou ne parviennent pas à rejoindre la prestation de Léna, qui petit à petit voit se profiler la finale jusqu’au dénouement !

Deux finalistes séniors, une première pour le TAG, et une première pour ces deux filles qui terminaient l’an dernier au pied de la finale.

En finale, Léna passe assez rapidement, enchaîne les mouvements, et là encore est la première à s’approcher du TOP, en se plaçant au pire 5ème à ce moment là. Là encore d’autres têtes d’affiche tombent plus bas. Camille est la première à sortir la voie à 12 secondes près dans un combat de folie (elle aura donc tout sorti), alors qu’il en reste 3 derrière, et pas des moindres. A la surprise générale, la suivante chute bien avant le TOP, Camille est assurée de terminer sur le podium ! Léna est alors 4ème. La suivante que tout le monde voyait favorite tant elle avait assuré les précédentes voies, se fait surprendre et chute prématurément. La dernière, la plus expérimentée et déjà maintes fois internationale, ira toper la voie rapidement pour s’emparer du titre.

Au final, Camille Pouget prend ainsi la médaille d’argent et le titre de vice-championne de France sénior, et Léna Grospiron prend la médaille de bronze !

[Dans l’attente des confirmations officielles] Elles prennent au passage leur ticket pour aller participer aux  Coupes du Monde de Chamonix et Briançon en juillet, voire davantage encore pour Camille !

2 – Camille Pouget (CF > SF)
3 – Léna Grospiron (SF)
23 – Lola Sautier (CF > SF)
31 – Maëlys Grospiron (JF > SF)
38 – Lison Gautron (CF > SF)
49 – Paul Cheval (JH > SH)

Les résultats officiels…


Trois médailles pour les vitesseurs sur la Coupe de France

Paul et Lison avaient déjà participé aux qualifications de la difficulté, ils remettent les baudriers peu de temps après pour la vitesse, rejoints par Sarah Vouaux venue spécialement.

Paul a davantage de concurrence que les filles, mais il y a quelques pointures, et nous sommes en catégorie séniors !

Comme toujours l’ambiance est électrique, et nos 3 TAGeurs rentrent dans les phases finale sans soucis, place aux duels !

Les premiers duels se passent plutôt bien pour nos TAGeurs.

Sarah ira la plus loin, jusqu’en grande finale, pour y retrouver Anouk Jaubert la numéro une mondiale ! L’exploit n’a pas eu lieu et elle termine ainsi médaillée d’argent.
Paul assure et améliore ses chronos à chaque run, jusqu’à tomber en petite finale contre Manu Cornu redoutable en vitesse même si il est spécialiste mondial du bloc. Eh bien une nouvelle fois Paul a remporté un duel perdu d’avance sur le papier. Son adversaire démarre mal, revient très vite mais trop tard, et Paul s’octroie la médaille de bronze !
Lison remporte un duel compliqué la menant dans le carré final, où elle devra s’incliner. Mais elle remporte la petite finale et termine ainsi 3ème de la compétition !

2 – Sarah Vouaux
3 – Lison Gautron
3 – Paul Cheval

Les résultats officiels…