Retour sur la sortie falaise Adultes du 18 nov 2018

Nous voilà dimanche 18 novembre pour une  sortie falaise adulte. Le temps est  incertain dans nos montagnes Pyrénéennes, L’Aude, l’Hérault,…. tout est bouché. Dans la plaine, la météo est plus clémente. Saint Antonin-Noble-Val pouvait être un choix opportun quoique assez fréquenté et c’est un site  connu par tous.  Nous partîmes finalement, les 14 joyeux drilles (dont un joyeux drille à 4 pattes) dans le Lot sur  Milhac. Le spot est méconnu par les grimpeurs, même Audrey va le découvrir. Apparemment, Mme météo a prévu un temps enchanteur !!

C’est parti, 2 heures de route nous attend. Nous espérons que les gilets jaunes soient gentils avec nous et que les blocus ne soient pas trop importants. Quelques petits ralentissements aux abords des péages mais cela valait le peine d’attendre car les barrières étaient ouvertes donc l’autoroute gratuite….merci les gilets jaunes.

Allons y gaiement, les Tagueurs arrivent en force dans le Quercy ! C’est un spot tout à fait adapté pour les grimpeurs … 2 minutes de marche d’approche  max ! Site exposé plein sud, au calme. Les voies sont conforts, ombragées pour les assureurs…il y a même la Melve, petit cours d’eau qui peut se révéler fort agréable après une grosse session grimpe au printemps !

Une falaise d’hiver idéale.  Le seul  bémol c’est que Audrey a omis de nous dire que la marche d’approche autorisait la glacière . Nous n’avons pas eu droit à la bière aux pieds des voies.

Nous voilà équipé, les premières cordées s’attellent à la falaise, pendant que d’autres révisent, le mousquetonnage, les  manips au relais, par le biais d’un atelier que Audrey a mis en place.

Alex et Sonia, Pascal et Rémy, Fred et Louis, Léa et Vincent se familiarisent avec ce cailloux tout  gris. Magalie et Florent, Dominique et Lionel se prêtent également à la découverte.  Cette première partie, sur un rocher plus ou moins vertical, n’est pas très haute, une 15aine  de mètres. Un échauffement sur du 5a /5b voire même, pour certain(e)s dans le 5c.

La matinée se passe, les grimpeurs enchaînent les voies. La pause casse croûte s’impose. L’escalade est énergivore, il est important de reprendre des forces pour mieux affronter ce calcaire tant accrocheur !

 

Alex et Sonia donnent le ton. Elles se motivent pour changer de secteur. Après le P’titou nous voilà  sur le Secteur L’Gazon et Steap Cliff.

Alors là, ce n’est pas la même histoire ! Des voies plus à bras, plus longues….Le paradis des bi-doigts, des tri-doigts, poignets de bi-doigts et j’en passe…. en revanche, pour la manucure…c’est vraiment approximatif ! Force et finesse sont les armes absolues pour déjouer ce dédale aux multiples facettes ! L’art du lézard…A dada la tête en bas… seul les geckos ont pu  arriver aux relais

Casse dalle des fourmis…Poussière d’Ange…Tour de prise… cette dernière pour Louis, n’aura pas été de…. toutes prises bien au contraire assez lisse et sur les pieds !

 

Voilà, une journée bien remplie qui se termine au chaud au Café le Divan !