Retour sur les 24h du mur 2018

Les 24h du Mur d’Oloron, voilà un événement incontournable qui se déroule dans le 64 au sud de Pau.

25h de grimpe, à gérer comme on l’entend, jour et nuit, avec ou sans repas, en faisant la fête un peu, beaucoup ou passionnément.

Cet événement a réuni près de 300 grimpeurs, pour lesquels toutes les places sont partis en 15mn au moins de juillet, avec comme toujours des stars, dont des internationaux. C’est en effet l’un des attraits des 24h, pouvoir mélanger des catégories amateurs de 5 à 7a, et des catégories experts de 6b+ à 8c, tout au long des deux journées, suivies ensuite des finales !

Comme toujours, des TAGeurs avaient fait le déplacement, dans toutes les catégories, de cadet(te)s à séniors et vétérans.
Bravo à tous d’avoir tenu ces 25h de grimpe, d’animation, de fête.

Tout le monde n’a pas les mêmes objectifs sur cette compétition, certains viennent juste pour grimper, déguisés ou pas, d’autres pour vraiment perfer, d’autres pour tenter perfs et fête, d’autres pour l’ambiance surtout, mais on peut tout de même noter de beaux résultats pour les TAGeurs engagés, significatifs de leur niveau.

Camille Pouget découvrait le concept, et entre dans le cercle fermé des 8 finalistes. Elle y termine 7ème !
Léna Grospiron, déjà double finaliste sur les éditions 2016 et 2017, termine cette fois à la porte de la finale, 9ème.

Chez les hommes, Eliot Barnabé termine dans les 20 premiers, 16ème.


 

Les résultats complets…

Quelques photos complémentaires de Le Xav mettant en scène les TAGeurs.

Toutes les photos de Le Xav (grand merci à lui !)