Retour sur les 2 Coupes du Monde de Chamonix et Briançon

Les Coupes du Monde d’escalade sont les compétitions les plus importantes après les Championnats du monde sénior. Elles réunissent en effet les meilleurs grimpeurs mondiaux, tous âges confondus, séniors et jeunes, sur 6 à 8 étapes par an par discipline.

Coupe du Monde de Chamonix 2018, sous l’œil du Mont Blanc.

 

Grâce à ses résultats en Championnat de France sénior, Léna Grospiron encore juniore, a ainsi réussi à se qualifier pour les deux étapes françaises de Chamonix et Briançon, en juillet 2018.

Côté résultats, ça ne s’est pas passé au mieux toutefois si on regarde le classement brut : 70ème à Chamonix et 61ème à Briançon. Mais avec des ordres de passage peu avantageux (4ème en Q1 à Chamonix et 1ère en Q2 à Briançon), beaucoup de compétitrices en lice (où une petite prise de moins pouvait faire perdre 20 places), il fallait être au top de sa forme, voire se dépasser, pour espérer approcher la demi-finale. Les quelques erreurs ont donc coûté cher dans le classement.

Néanmoins, participer à une Coupe du Monde est le rêve de nombre de forts compétiteurs, et y être était déjà une belle performance, bravo à Léna d’avoir porté le TAG si haut pour sa dernière saison chez les jeunes.

Pour pouvoir continuer l’aventure sur les prochaines Coupes du Monde, il fallait terminer au mieux dans les 15 premières d’une de ces coupes du Monde, donc place désormais à la dernière grosse échéance 2018 : les Championnats du Monde jeunes de difficulté à Moscou en aout, accompagnée d’Eliot également.

Lire l’article faisant référence à ses compétitions estivales


Chamonix 2018
Briançon 2018 (photo : Sheila Mc Carron)
Chamonix 2018 (photo : Sheila Mc Carron)